Jun. 03, 2020

Bien qu'il y ait eu une forte baisse des émissions de gaz à effet de serre au cours de la première partie de l'année en raison du coronavirus, on s'attend à ce que le monde revienne à des niveaux inquiétants d'émissions dans un avenir proche.


 

L'énergie alternative est un élément essentiel pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les chercheurs de BGU ont développé un algorithme qui prédit les meilleurs endroits pour installer des panneaux solaires sur les toits urbains avec une précision de 97%. Les panneaux solaires sur les toits sont considérés comme la meilleure façon d'utiliser l'espace tout en réduisant la dépendance des villes aux combustibles fossiles. Les chercheurs ont combiné la photographie aérienne ortho-rectifiée (ortho-photographies) et les données LiDAR pour créer une topographie des pentes des toitures.

Les toits des bâtiments ne sont pas uniformes et la quantité de rayonnement solaire qu'ils reçoivent est également variable. Alors que les outils précédents fournissaient des informations, c'est la première fois qu'une ville entière pouvait être cartographiée avec un niveau de précision aussi élevé.

Leurs résultats ont été publiés dans Remote Sensing. Les chercheurs, Profs. Arnon Karnieli et Isaac Meir, et l'élève de Karnieli, Arti Tiwari, ont utilisé la ville de Kiryat Malachi, dans le sud d'Israël pour leur travail. Ils ont utilisé une ortho-photo produite en 2012 par Survey of Israel.

Les modèles numériques de terrain et les modèles numériques de surface ont été créés par une carte de détection et de télémétrie aérienne (LiDAR) en 2015. Après avoir combiné les données, une topographie des pentes a été produite avec une précision de 97%.

À mesure que la crise climatique s'aggrave, ces outils pratiques sont utiles pour la transition vers des sources d'énergie renouvelables comme requis par la loi dans de nombreux pays de l'OCDE.

Le professeur Karnieli est le chef du laboratoire de télédétection de l'Institut Jacob Blaustein pour la recherche sur le désert de BGU à Sde Boker. Le professeur Meir est membre du département de génie des structures de la faculté des sciences de l'ingénierie du campus à Beer-Sheva.